Obtenir une bourse

Obtenez une bourse pour étudier en France!

Déposer votre candidature afin d’obtenir  une bourse du gouvernement français pour poursuivre vos études aux niveaux  Master et Doctorat en France et bénéficiez de:

●    Allocation mensuelle

●    Place a la résidence universitaire

●    Exonération des frais d’inscription a l’université francaise

●    Sécurité sociale

●    Soutien administrative pour l’inscription à l’université et dans démarches d’obtention de visa (http://www.ambafrance-ge.org/Visas-de-long-sejour-Constitution).

√  Déposer votre candidature pour les bourses Eiffel pour étudier dans les universités françaises aux niveaux Master (allocation mensuelle d’un montant de 1881 €, sécurité sociale, frais de voyage) et Doctorat (allocation mensuelle d’un montant de 1400 €, sécurité sociale, frais de voyage)

Pour plus d’information voir le lien : http://www.campusfrance.org/fr/eiffel

√    Obtenez votre place et le financement complet pour poursuivre vos études aux niveaux  Master et Doctorat à l’École Nationale Supérieur de Cachan à  Paris.

http://www.ens-cachan.fr/version-francaise/international/

√    Rejoignez le Collège de l’Europe, une école d’études européennes de renommée mondiale, avec le financement complet de la Commission Européenne !

Pour plus d’information consulter le lien : https://www.coleurope.eu/fr/conditions-dadmission/bourses-detudes

√    Bénéficiez d’une bourse du gouvernement français destinée aux étudiants francophones, et, en priorité, à des religieux qui désirent poursuivre des enseignements en théologie proposés par les établissements d’enseignement supérieur français.

Pour se renseigner sur les modalités de bourse voir le lien :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/venir-en-france/etudier-en-france/financer-le-projet-bourses/article/programme-de-bourses-en-theologie

√    Renseigner vous sur l’offre des bourses d’études et des bourses de stages de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) qui vous permets d’étudier/travailler non seulement en France mais dans d’autres pays francophones !

Consultez le site internet de l’AUF : https://www.auf.org/

Bureau local de l’AUF :

#36, Chavchavadze ave.

l’Université d’Etat Javakhishvili, 5eme bâtiment, salle # 309.

tamar.garibashvili@auf.org


Possibilités divers pour les médecins et futures médecins:

DFMS-DFMSA


Les  médecins ou pharmaciens (étrangers titulaires d’un diplôme permettant l’exercice de leur profession dans leur pays d’origine ou dans le pays d’obtention du diplôme peuvent bénéficier d’un stage médicale rémunérée DFMS-DFMSA

Pour plus d’information visiter le site internet de la factulte de medecine de l’universite de Strasbourg

https://www.unistra.fr/index.php?id=18677

Concours dʹInternat à titre étranger

1.    Le concours dʹinternat en médecine à titre étranger, accessible aux médecins autres que les ressortissants des Etats membres de lʹUnion européenne ou dʹun autre Etat partie à lʹaccord sur lʹEspace économique européen, de la Principauté dʹAndorre ou de la Suisse et leurs donnent accès au 3eme cycle des études médicales, d’odontologie et pharmaceutiques. Pour connaitre les modalités de coucous consultez le site internet du Centre National de Gestion :

http://www.cng.sante.fr/Concours-d-internat-en-medecine-a

contact: Isabelle Leroy

isabelle.leroy@sante.gouv.fr

√    Pour les diverses offres de bourses consulter le site Internet de l’Institut français de Géorgie et l’annuaire des programmes des bourses en ligne : Campus Bourse

Campus Bourses fournit rapidement des informations sur les aides et permet de faire une recherche adaptée à votre profil. De la licence au postdoctorat, le répertoire présente les programmes des institutions gouvernementales, des collectivités locales, des entreprises, des fondations et des établissements d’enseignement supérieur.

Cliquer sur le lien : http://campusbourses.campusfrance.org/fria/bourse/#/catalog

*En France, le gouvernement français prend en charge les frais de scolarité de tous les étudiants internationaux.  L’Espace Campus France de Tbilissi est à votre disposition pour vous aider à trouver les moyens pour financer les frais  de votre séjour !

Tel: 2 9 2 28 55/2 93 44 58

Email: 

www.institutfrancais.ge


Bourses Erasmus +

Le programme Erasmus permet aux étudiants, professeurs et personnels d’université de Géorgie d’obtenir une bourse pour aller effectuer un séjour en France. Le montant de la bourse varie selon la durée du séjour. En France, la bourses Erasmus ouvre le droit à d’autres aides financières de la part des Mairies et des Conseils Généraux et Régionaux.

Vous êtes étudiant ? Renseignez-vous après de votre université pour savoir quels sont les partenariats en cours. En effet, ce programme n’est pas géré par l’Institut Français. Chaque établissement définit ses procédures et son calendrier.

Prenez le contact auprès du bureau international de votre établissement ou auprès de l’agence Erasmus + en Géorgie qui vous informera des démarches pour obtenir cette bourse :

Tel : +995 322 147 139

erasmus.georgia@gmail.com

#5, Otar Chkhidze, 0186, Tbilissi, Géorgie

http://erasmusplus.org.ge/

Vous êtes professeur ? Vous souhaitez inscrire un partenariat avec une université française dans le cadre d’Erasmus, afin que vos étudiants bénéficient de financements ? C’est simple, il vous suffit de contacter l’Attaché de coopération scientifique et universitaire de l’Institut Français de Géorgie : terry.burte@institutfrancais.ge .


Bourses de Théologie

Le programme de bourses d’études en théologie est destiné aux étudiants est destiné à des étudiants francophones, et, en priorité, à des religieux qui désirent bénéficier des enseignements en théologie proposés par les établissements d’enseignement supérieur français.  Il concerne toutes les religions sans exclusivité.

Niveau d’étude : le programme finance des bourses d’études en théologie, de niveau Master ou Doctorat en priorité ou de niveau licence pour les pays qui ne disposent pas sur place des infrastructures nécessaires.

Modalités de la bourse

La bourse est attribuée pour un cycle d’études par une commission de sélection. Elle couvre une période maximum de 4 ans, selon la décision prise, exclusivement, par le Ministère des Affaires Étrangères français.