Université Franco-Géorgienne

Le 26 mai à Tbilissi, un accord intergouvernemental entre la Géorgie et la France a été signé par le ministre de l'éducation et des sciences de Géorgie Mikheil Chkhenkeli et le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française Jean-Yves Le Drian sur le projet de l’université  franco-géorgienne. 
L’ambassadeur de France en Géorgie Monsieur Pascal Meunier et le Premier ministre de la Géorgie, Giorgi Kvirikashvili ont assisté à la cérémonie de signature.  

Le but de ce projet est de mettre en place une série de doubles diplômes et des diplômes délocalisés dans les secteurs du tourisme, de l'agriculture et de l'informatique  entre des universités françaises et géorgiennes sous le label d'Université Franco-Géorgienne.

Entre septembre 2018 et septembre 2020, un groupe de 6 établissements français d’enseignement supérieur déploieront dans le cadre du projet UFG un ensemble de double-diplômes et de formations délocalisées dans les domaines du tourisme et du patrimoine culturel, des technologies agro-alimentaires, de l'œnologie et de la viticulture, ainsi que de l'informatique et des mathématiques appliquées.




Les partenaires français du projet UFG sont les universités de Rennes I, Montpellier, Lyon II, Paris VIII  ainsi que  les écoles d’ingénierie et d’agronomie INSA de Rennes  et Montpellier Supagro.  Ce groupe d’établissements collaborera avec l’Université d’État de Tbilissi et l’Université Technique de Géorgie.

Les thématiques de l’UFG ont été identifiées en lien avec le gouvernement géorgien afin de répondre aux besoins de formation de l’économie géorgienne.  Le projet UFG est caractérisé par l’attention particulière portée au caractère professionnalisant des diplômes et par la constitution de partenariats forts avec le secteur privé géorgien et les entreprises françaises actives en Géorgie.

Les cours seront dispensés en : français, anglais et géorgien (en fonction du type de diplôme)